Accueil > Informations > Santé scolaire > Qu’est-ce qu’un projet d’accueil individualisé (PAI) ?

Qu’est-ce qu’un projet d’accueil individualisé (PAI) ?

mercredi 7 mars 2012

Principe

Le projet d’accueil individualisé (PAI) concerne l’enfant ou l’adolescent atteint de maladie chronique (asthme par exemple), d’allergie, intolérance alimentaire, dyslexie.
Le PAI lui permet de suivre une scolarité ou d’être accueilli en collectivité, de bénéficier de son traitement ou de son régime alimentaire, d’assurer sa sécurité et de compenser les inconvénients liés à son état de santé.

Qui est concerné ?

Il peut être mis en place pour tous les enfants dès la naissance : à la crèche ou dans les haltes garderies, à l’école, au collège et au lycée, dans les centres de vacances et de loisirs.
Il peut concerner le temps scolaire mais aussi périscolaire, et se nomme ainsi parfois PAIP (projet d’accueil individualisé périscolaire). Il a pour objectif de définir la prise en charge dans le cadre scolaire de l’élève au regard de ses spécificités et d’assurer la communication avec la communauté éducative de l’établissement.

Procédures de mise en place

Le PAI est un document écrit , élaboré à la demande de la famille par le directeur de la collectivité et le médecin scolaire (ou celui de la structure d’accueil), à partir des données transmises par le médecin qui soigne l’enfant.
Il ne dégage pas les parents de leurs responsabilités.
Une réunion de concertation avec, notamment, la famille, le médecin scolaire, l’infirmier de l’établissement, le directeur de la collectivité, en concertation avec l’équipe éducative, permet de rédiger le PAI comportant les mesures à prendre pour faciliter la vie de l’enfant dans la collectivité.
La scolarité de l’élève se déroule ensuite dans des conditions ordinaires, mis à part les aménagements prévus par le PAI.
Le PAI peut également préciser la façon dont les enseignants assureront le suivi de la scolarité en cas de période d’hospitalisation.

A retenir :

Le P.A.I. est mis en place à la demande de la famille même si le personnel du service de santé est parfois obligé d’inciter les familles à en faire la demande.
L’établissement ne peut contraindre une famille à le mettre en place et c’est là qu’entre en jeu le règlement intérieur de l’établissement qui interdit à l’élève toute prise de traitement sauf à avoir rédigé ce document.
En l’absence de P.A.I. c’est l’enseignant qui est responsable pénalement de tout effet secondaire pouvant survenir à l’élève pendant le temps ou l’enfant est sous sa responsabilité, voir pendant un séjour en classe transplantée.

Parents, enseignants, n’hésitez pas à venir me rencontrer si vous avez besoin d’un complément d’information.

SANANES alain

Infirmier scolaire


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Paul FORT Montlhéry (académie de Versailles)
Directeur de publication : Caroline Tallec